Multi instrumentiste, directeur musical, auteur-compositeur, réalisateur, designer graphique…
 
Kevin a reçu son premier instrument de musique en 1982. C’était une clarinette. Après quelques mois, il passait au saxophone ténor et en 1984, il se joignait à l’ensemble de jazz et à l’harmonie de son école secondaire. Tout en apprenant le saxo, il se familiarise avec la batterie et ira jusqu’à prendre des leçons avec l’un des meilleurs percussionnistes de Montréal (Aldo Mazza). Quelques années plus tard, il passe à la basse et c’est ainsi qu’il a réellement la piqûre du blues.
 
Fait ironique, la guitare est le seul instrument pour lequel il n’a reçu aucune formation officielle. Complètement autodidacte, Kevin a passé des heures à écouter les maîtres du blues tels que  B.B. King, T-Bone Walker, Luther Allison, Albert King, Freddie King et Albert Collins pour n’en nommer que quelques-uns. En 1998, c’est devenu un besoin viscéral de fonder son propre groupe et d’en assumer la direction comme chanteur/guitariste. La même année, son nouveau groupe remporte un concours local d’artistes amateurs et moins d’un an plus tard, un second!
 
Les prix et les nominations se sont accumulés et en 2001, le groupe (avec l’addition d’une section de cuivres de deux musiciens) remporte le concours national des découvertes de la société de blues de Toronto. Peu de temps après, il fût couronné comme étant la découverte de l’année au “Maple Blues Awards” et reçu le prix pour l’étoile montante CBC Galaxy.
 
Des performances à plusieurs festivals de blues importants de l’est du Canada se sont succédées. Ainsi, il a fait sa première apparition au Festival International de Jazz de Montréal en 2001 et fût réinvité en 2005 et en 2007 afin de coïncider avec ses sorties d’album. Kevin y est retourné à trois autres reprises avec différents groupes.
 
Retournons en 2004… Kevin et son groupe se dirige vers Toronto pour enregistrer “Rolling The Dice” au studio “Liquid”. Avec le lauréat d’un Juno, Jack de Keyzer, à la tête du projet comme réalisateur et Alec Frazer à la prise de son, le disque ouvre encore plus de portes pour le groupe et remporte le Lys Blues de l’album de l’année au gala québécois. En écrivant 11 des 13 titres sur l’album, Kevin s’illustre pour la première fois comme auteur-compositeur.
 
L’année 2007 marque la sortie de “Cuttin’ Loose”. Enregistré dans son propre studio “Hideway” et mixé en Californie par l’ingénieur de son spécialiste de blues “West Coast” Jerry Hall, le disque présente 14 titres, dont 11 sont des compositions de Kevin Mark. À ce jour, les deux disques jouissent encore d’une diffusion internationale.
 
En 2008, Kevin s’est associé avec l’auteur-compositeur montréalais Dale Boyle afin de former les “Kitchen Shakers”, groupe qui présente un mélange de blues, de folk, de country et de rockabilly. En 2009, parait le disque “Deep Fried & Countrified”, également enregistré au studio Hideaway de Kevin.

 

Au cours des dernières années, Kevin a pris la scène comme bassiste avec plusieurs artistes blues reconnus. Ses fréquences graves font apparition sur 5 albums en 2011-2012.

Somme toute, Kevin et ses musiciens ont reçu plus de 20 nominations sur la scène blues depuis 1998. Des prix comme le spectacle de l’année à 4 reprises, la meilleure présentation au réseau ROSEQ/RIDEAU en 2006, l’artiste de l’année au Québec et la place de finaliste au concours international des auteurs-compositeurs.

 

Vous pouvez lui écrire un mot sur sa page “Contact”.